service agronomique

Service Agronomie/Environnement

Une équipe très active, à l’interface entre les besoins des filières et les capacités de production des adhérents.   

Les priorités du service agronomie/environnement sont de préserver le revenu de l’agriculteur en leur proposant de nouvelles techniques adaptées dans le cadre d’une agriculture qui se raisonne chaque jour. Ses objectifs sont également d’accompagner les producteurs dans l’évolution de l’agriculture, dans ses composantes économique, environnementale et administrative. Anticiper les demandes des filières céréalières, c’est garantir les débouchés futurs de nos producteurs. En résumé, fournir des produits qualitatifs, issus de démarches performantes, avec l’assurance de la traçabilité et du respect de la réglementation. 

Le travail du service agronomie/environnement est en grande partie saisonnier. Suite à un hiver propice aux réflexions, les essais sont mis en place dès le printemps. Les nouveautés (variétés, produits de protection des cultures…), minutieusement sélectionnées pendant l’hiver, sont testées au travers de protocoles rigoureux. Mais de nouveaux modes de production et des réseaux d’observations sont également expérimentés et conduits. Plusieurs centaines de micro parcelles sont ainsi mises en place. Sur une saison complète, cela correspond à plusieurs milliers de notations !

Ce sont nos adhérents qui mettent activement les parcelles utilisées à disposition. Sans eux, la coopérative ne saurait travailler. 

C’est aussi l’époque des flash-infos techniques en culture, où la puissance des modèles et des observations prennent toute leur valeur.

En été, les moissons de céréales à pailles sont l’occasion de vérifier les espoirs mis dans les variétés et les nouveaux produits. Ceux qui ne donnent pas satisfaction sont éliminés. 

Les adhérents du Comptoir découvrent tous les résultats dès le mois d’août dans le guide « Co Agri d’automne ». C’est aussi l’occasion de faire découvrir les nouveautés directement au champ.

Avant le grand bain des récoltes des essais qui se déroulent en même temps que les collectes chez les agriculteurs, c’est l’époque des principales notations sur maïs. Toutes les données sont vérifiées, saisies informatiquement, traitées et enfin analysées. Les informations techniques sont transmises au service commercial qui se charge alors de négocier avec nos fournisseurs. Le « Co Agri », guide technique de référence des adhérents, est alors sur les rails. Bien entendu, les essais de blés sont mis en place parallèlement à tout ce travail de bureau.

L’hiver est enfin l’occasion de partager toutes ces informations. De nombreuses réunions techniques rassemblent techniciens et agriculteurs, permettant la mise à jour des connaissances.