elevage

Élevage

Les productions animales 

Comparée à d’autres, l’Alsace n’est pas une très grande région d’élevage, en ce sens qu’il représente environ 20% de la production agricole régionale en chiffre d’affaires. Pour autant, ce secteur concerne pourtant 34% des exploitations. Il est principalement orienté vers la production bovine permettant de valoriser les surfaces en herbe. Près de la moitié du cheptel est destinée à la production laitière. 

Le système d’exploitation bovin-lait concerne 9% des exploitations professionnelles alsaciennes. Le secteur laitier a subi de très fortes restructurations au cours de ces 25 dernières années. Le nombre de producteurs de lait a été divisé par 10 depuis 1983, année d’instauration des quotas laitiers, tandis que la production dans le même temps s’est globalement maintenue. Le litrage moyen par producteur est passé de 38 000 litres en 1983 (50% de la moyenne nationale) à 350 000 litres en 2009 (120% de la moyenne nationale).

En 2008, huit collecteurs se sont répartis les 287 millions de litres de lait alsacien livrés (3 d’entre-eux collectant 85% du volume régional). 40% de la production est livrée à Alsace Lait, coopérative laitière spécialisée sur le segment ultra-frais.  

Près de 300 producteurs sont spécialisés en production de viande bovine -plus de 40 Vaches allaitantes ou plus de 30 taurillons par an- principalement dans les secteurs herbagers pour les vaches allaitantes et en plaine pour l’engraissement spécialisé. 

La surface des prairies représente 27% de la SAU régionale dont plus de 90% sont des prairies permanentes. Après avoir fortement diminué pendant plusieurs décennies -plus particulièrement en plaine-, les prairies ont regagné 4 600 ha suite à une augmentation de plus de 4% des prairies permanentes. Ces prairies se situent principalement en montagne vosgienne et dans une moindre mesure sur les plateaux lorrains (Alsace Bossue), le piémont et le sud du Haut-Rhin (collines du Sundgau, Jura alsacien). Les surfaces fourragères des éleveurs certifiés  «bio» en Alsace occupent 8 197 hectares, soit 9,4% du total des surfaces fourragères.

Pour le reste des élevages, la production porcine est basée sur des exploitations très spécialisées situées pour l’essentiel dans la plaine. Enfin, l’élevage ovin ou caprin ne concerne qu’un nombre restreint d’exploitations professionnelles (moins de 2%) dont beaucoup d’éleveurs non professionnels.