cereales et oleo

Céréales et oléoprotéagineux

Eléments essentiels du paysage alsacien, ils constituent également le cœur de métier du Comptoir agricole. Un savoir-faire perfectionné par une transmission pointilleuse au sein des exploitations.

Des produits nobles, au cœur de notre vie

Les céréales et les oléoprotéagineux constituent un socle pour toutes les civilisations. En ce début de XXIème siècle on estime qu’elles représentent près de 45 % de l’alimentation humaine. 

Cultivées au départ essentiellement pour leurs graines, elles ont peu à peu prouvé à l’homme l’étendue des utilisations qu’il pouvait retirer de chacun de leurs composants, que se soit pour son usage personnel ou pour celui des animaux. 

Aujourd’hui on peut considérer qu’il est possible de valoriser quasiment 100% des parties des plantes, des racines aux résidus en passant par les tiges et les graines. 

Des métiers multiples, rythmés par un calendrier exigeant et précis

Travailler la terre et ce qui en sort est une école d’humilité, de patience et de précision. Les saisons dictent l’enchaînement des travaux qui se sont considérablement complexifiés au fil du temps. L’agriculture céréalière est aujourd’hui bien éloignée, techniquement, de celle de nos ancêtres.

Qualité des sols, labours, semis, moissons, lutte contre les mauvaises herbes, utilisation des résidus de culture, choix de variétés à semer, protection des cultures, vernalisation, fertilisation, protection, rotation, lutte biologique, récolte, transport, stockage, transformation, vente, pièges à nitrates, qualité de l’eau… autant de mots et d’expressions qui demandent chacun des compétences et des savoirs pointus.

Terre agricole par excellence, l’Alsace compte d’excellentes filières de formations à tous ces métiers ainsi qu’un tissu de professionnels du secteur reconnu nationalement, voire au-delà. Un potentiel humain qui constitue l’un des trésors de la région et l’une des garanties de la pérennité du secteur.