approvisionnement

Approvisionnement

Dans notre jargon de coopérative, nous appelons « approvisionnement » le fait de mettre à disposition des denrées indispensables à l’acte de production de nos sociétaires. Nous les appelons aussi produits d’agrofournitures. Avec le temps, les « appros » ont fini par désigner aussi ce qui est destiné aux professionnels des Espaces verts. Ce terme générique permet en outre de distinguer la commercialisation, laquelle couvre le champ des matières premières agricoles vendues à des transformateurs ou à des consommateurs.

approvisionnementA la base, l’approvisionnement pour produire des céréales et autres cultures spéciales se compose :

– des semences, toutes cultures confondues. A l’échelle de la coopérative, les trois quarts se composent des semences de maïs. Dix pour cent concernent les céréales à paille (blé, orge, triticale, avoine). Le reste, les plants de pommes de terre et les fourragères. 

– des engrais. Pour croître et donner des rendements satisfaisants, les plantes cultivées nécessitent de l’azote, du phosphore, du potassium, et quelques autres éléments en plus faibles quantités. Si les éleveurs utilisent les déjections animales  issues de leurs exploitations, les autres s’approvisionnent en éléments minéraux. La connaissance fine des besoins des cultures, couplée aux conseils de nos techniciens permettent de limiter ces engrais au strict besoin des cultures, au cas par cas.

– des produits de protection des cultures, ou pesticides. Qu’ils soient naturels ou de synthèse, ils servent à limiter l’emprise des mauvaises herbes ainsi que les dégats des insectes et des champignons parasites. La vente et l’usage des produits sont strictement réglementés. Leur mise au point ressemble d’ailleurs beaucoup à ce qui est connu dans le monde des médicaments. Les débats sont nombreux autour de ces produits, souvent montrés du doigt. Au Comptoir agricole, notre implication dans ECOPHYTO2018 est la preuve de notre volonté de limiter leur usage à leur stricte nécessité. A l’échelle de notre département, notre groupe fournit plus des trois quarts des besoins des agriculteurs. Ce sont la coopérative Comptoir agricole, Gustave Muller et AGI qui portent ces activités.

Pour nourrir leurs animaux, les éleveurs s’approvisionnent chez Costal en aliments composés, en matières premières, en minéraux et autres compléments nutritionnels. 

Quant aux vignerons, ils se tournent vers Viti.com aussi bien pour implanter leurs vignes (tuteurs, fil de fer, piquets…), que pour les soigner, ou conditionner leur production (bouteilles, cartons …).

Enfin, l’approvisionnement des professionnels des Espaces verts concerne les semences de fleurs, les bulbes, les piquets, les films de protection du sol, les pots, les terreaux et autres engrais spéciaux. En accord avec les politiques publiques, nos spécialistes se répartissent entre le Comptoir agricole et Gustave Muller. Très au fait des politiques publiques et des demandes sociétales, ils accompagnent et anticipent les besoins des collectivités. C’est ainsi que les techniques alternatives que nous proposons épousent les engagements « zéro phyto » de certaines communes.