360

Nos actions

Le social et le sociétal

Comme toute entreprise responsable, prendre en compte le bien-être des salariés est un pré-requis. En témoignent le très faible turn-over ainsi que nos efforts en formation, notamment sur des thématiques liées à la sécurité. Le volet sociétal est au diapason : servir fidèlement nos quatre mille adhérents incite à multiplier les occasions d’expliquer leur métier et leurs contraintes. Vis-à-vis des adhérents, nous avons su développer un outil extranet puissant, baptisé ariane.coop, qui regroupe déjà plus de 1000 sociétaires.

Notre vocation collective première est de nourrir les Hommes. Nos efforts en faveur d’aliments sains sont reconnus, y compris pour les problématiques nouvelles comme les contaminations par les mycotoxines. La traçabilité est un formidable moyen de donner confiance. Les outils de la sphère internet sont déjà une réalité de tous les jours.

Notre participation à la vie régionale doit être comprise comme une volonté d’être plus actifs, par la création de relations nouvelles, par exemple avec les acteurs du monde associatif.

Mais nous devons nous donner les moyens d’aller aussi à la rencontre des non agriculteurs, pour faire connaître nos métiers et nos valeurs. Et cela, bien au-delà du cadre des événements réguliers. C’est pour ça que les Terres à l’envers ont été un formidable événement pour nous.

Parallèlement, nos projets de R&D en partenariat avec l’université de Strasbourg avancent à grands pas. Ils poursuivent leur bonhomme de chemin. 

L’environnement

A un moment charnière où nos adhérents sont invités à changer de pratiques, en limitant notamment l’utilisation d’intrants de synthèse, la coopérative multiplie les initiatives en faveur d’une productivité forte et assumée, mais toujours plus raisonnée.

Nous  investissons pour une meilleure gestion des effluents phytosanitaires (Epurphytos) et notre service agronomique expérimente des solutions durables en faveur de la ressource en eau.

A notre échelle, la gestion des déchets est améliorée constamment, grâce à une traçabilité innovante. ADIVALOR est aussi un partenaire qui compte de plus en plus dans le paysage local. 

Enfin, grâce à nos efforts, les couverts fleuris “biodiversité“, source inépuisable de nectar, de pollen et d’abris pour la faune sauvage, couvrent désormais près de 100 hectares sur le Bas-Rhin. Soit une progression de 300% en un an. Et cet effort est amplifié par l’utilisation croissante de cultures intermédiaires pièges à nitrates, utiles à la fois pour la ressource en eau et pour les insectes pollinisateurs.

nos actions feuille

L’économique

Sans engagement à moyen ou long terme avec les banques, nous sommes financièrement indépendants. Nos capitaux propres conséquents offrent une garantie certaine et nécessaire aux organismes prêteurs. Il faut avoir en tête que payer rapidement un acompte à nos sociétaires pour leurs céréales équivaut à mobiliser plusieurs dizaines de millions d’euros en quelques semaines.

Forts de notre statut et de nos résultats, nous devons maintenant partager notre vision de la responsabilité sociétale à nos principales parties prenantes économiques, fournisseurs et clients en tête.